Le COMELEC en bref

Le COMELEC (Comité Maghrébin de l’Electricité) est un organe créé en juin 1974, sur la base d’un accord préliminaire entre les Directions Générales de la STEG (Tunisie), la SONELGAZ (Algérie) et de l’ONE (Maroc). Son élargissement à la SONELEC (Mauritanie) en 1975 puis à GECOL (Libye) en 1989 est intervenu après l’adhésion de la Mauritanie à l'UMA (Union du Maghreb Arabe) et l'élargissement de cette instance à la Libye en vertu du traité de Marrakech qui a consacré l'institutionnalisation de l'UMA (Traité du 17 février 1989).

Le caractère permanent du COMELEC a été consacré par décision de Messieurs les Ministres, chargés de l'Energie des pays de l'UMA et de Monsieur le Secrétaire Général de cette instance, lors de la réunion des 13 et 14 février 1990 à Tunis.

Au cours de cette réunion, il a été également décidé de domicilier le Secrétariat Général du COMELEC, sous l'égide de Monsieur le Ministre chargé de l'énergie du pays hôte, en l'occurrence, Monsieur le Ministre algérien chargé de l'Energie.

Le COMELEC s’intéresse à toutes les questions ayant trait au secteur électrique. Ses préoccupations sont celles des entreprises ayant pour charge le développement de l’ensemble des activités électriques à l’échelle du Maghreb.

L’action du COMELEC vise tout particulièrement l’échange régulier des informations entre ses membres, la coordination des moyens d’équipement et de formation professionnelle, le suivi de l’interconnexion des réseaux, la promotion de l’intégration industrielle des pays du Maghreb, ...

Dans ce cadre, des actions concrètes et efficaces ont été conduites en commun :

  • Renforcement des lignes d’interconnexion et développement des échanges électriques, avec pour finalité d’assurer une solidarité des réseaux tout en évitant les risques de propagation d’incidents graves ;
  • Programmes d’équipement et études de projets communs, diffusion d’un schéma directeur à long terme du réseau maghrébin ; projets de station de pompage, ...
  • Elaboration et mise à jour permanente d’une carte du réseau électrique maghrébin, y compris le réseau de distribution impliquant l’alimentation des villages frontaliers à partir du réseau le plus proche et dans les conditions technico-économiques les plus favorables ;
  • Alimentation de villages transfrontaliers (exemple, l’alimentation du village tunisien de Sakiet Sidi Youcef à partir du réseau algérien ou du village marocain de Figuig à partir du réseau algérien à Beni Ounif) ;
  • Utilisation commune des structures de formation électriques ;
  • Promotion de l’intégration industrielle maghrébine, de l’intervention des bureaux d’études et entreprises de travaux et de fabrication de matériel électrique du Maghreb, à travers notamment le renforcement de la fonction engineering.


Le COMELEC est un lieu privilégié d’échange et de coopération entre les organismes électriques du Maghreb, il a permis à ces derniers, de se connaître, de poser les problèmes, de rechercher ensemble des solutions et surtout d’œuvrer dans le sens d’une coordination des choix stratégiques.

Sur le plan international, le COMELEC entretient des relations avec les organisations homologues telles que l'association de l'industrie de l'électricité en Europe (EURELECTRIC), l’Association des sociétés d’électricité d’Afrique (ASEA ex. UPDEA) et l’Union Arabe de l’Electricité (UAE ex. UAPTDE).

Le COMELEC est également membre actif de MEDELEC, le Comité de liaison qui regroupe les associations d’entreprises d’électricité des pays riverains de la Méditerranée. A ce titre, il a participé à la réalisation de l’étude SYSTMED relative au développement des réseaux électriques des pays riverains.

La présidence du Comité Directeur fut assurée annuellement à tour de rôle par le premier responsable de l’un des organismes nationaux membres du COMELEC, par ordre alphabétique arabe.

Le Comité Directeur a décidé lors de sa réunion du 14 février 2011 à Tunis (Tunisie) que la durée de la Présidence du COMELEC serait de (02) deux années au lieu d’une année pour permettre aux présidents de parachever des actions. L’ordre de rotation restant inchangé.

Par ailleurs, il a été également décidé, la mise en place de la Vice-présidence du COMELEC.

Le Président du Comité Directeur est le Président du COMELEC.

Le Président établit le projet de l’ordre du jour et préside les sessions du Comité Directeur.

Il suit les travaux des commissions à travers les bilans qui lui sont faits par le Secrétaire Général et veille à la coordination des activités.

Il assure les pouvoirs dévolus au Comité Directeur entre deux sessions ordinaires.

Le Président du COMELEC en exercice pour les années 2016 et 2017 est le Directeur Général de la Société Mauritanienne d’Electricité (SOMELEC).